Les Noces de la Renarde de Floriane Soulas

Envie d’un roman fantastique qui se déroule au pays du soleil levant ? Que diriez-vous d’une histoire qui traverse les siècles ? Une histoire qui nous emporte tour à tour dans le Japon Féodal et dans le Japon Contemporain ? J’ai ce qu’il vous faut. Suivez-moi, je vous montre le chemin vers un roman prometteur.

Les noces de la renarde
📕 Les Noces de la Renarde de Floriane Soulas aux éditions Pocket
📸 Julie – Echo des Mondes

Les Noces de la Renarde – Résumé

1461, Japon. Hikari vit dans les forêts peuplées de croyances et de dieux du Japon du 15ème siècle et s’intéresse de près au village installé au pied de la montagne… à ses risques et périls.

2016, Tokyo. Mina, qui a le pouvoir de voir les yokaï, esprits et monstres du folklore japonais, va se laisser entraîner dans une chasse au démon, en plein cœur de Tokyo.

Deux univers qui se croisent et s’entremêlent, entre quête d’identité et désir d’émancipation.

Informations sur l’édition

🔖 Editions Pocket (2021)
📖 464 pages

📕 Les Noces de la Renarde aux éditions Pocket

Les Noces de la Renarde – Avis

Les Noces de la Renarde nous fait voyager jusqu’au Japon. C’est entre Japon féodal et Japon moderne, le tout tissé avec un soupçon de mythologie que l’histoire prend vie. Entre passé et présent, une histoire qui traverse les siècles. Dans une ambiance envoutante, nous suivons à tour de rôle Hikari, dans le Japon médiéval ; et Mina, dans le Japon contemporain.

Une double intrigue aussi prometteuse qu’intéressante.
La première dans un Japon féodal qui regorge de mythologie est passionnante. Elle s’avère pleine de surprises et de rebondissements. Les paysages et les coutumes d’un autre temps nous dépaysent. Une intrigue aux allures de contes qui pourrait presque se suffit à elle-même.
La seconde, dans le temps présent est intriguant. Du moins, au début. Une quête de soi/de ses racines, très prometteuse qui tourne malheureusement rapidement au brouillon. Beaucoup d’axes, beaucoup de personnages : l’intrigue se disperse, provoque de la confusion et crée des longueurs.
La fin, un peu rapide à mon goût, fait se rencontrer à merveille le passé et le présent ; et propose un dénouement à la hauteur de l’intrigue qui s’est tissée au fil des chapitres.

Trois personnages principaux font l’intrigue. Il est passionnant de voir évoluer Hikari. Elle est aussi la protagoniste la plus attachante du roman.
Mina qui est la seconde « principale » protagoniste est intéressante, mais il est dommage qu’elle soit plus en position de subir, que d’agir. Un personnage bien trop passif…
Le personnage de Natsume a le don d’énerver les lecteurs. Elle est instable ; mais ces débuts sont encore plus mauvais : elle se montre antipathique et désagréable.

Plusieurs personnages qui ne font que de vagues apparitions auraient pu être plus travaillés, développés afin d’apporter de la perspective à l’histoire. Malheureusement, l’auteure semble avoir fait le choix de les multiplier plutôt que de les creuser.
Il aurait été très appréciable d’en savoir plus sur Ino, l’antagoniste de l’histoire. Ainsi que sur Akane et sa position incertaine. Sur les enfants et descendants de la renarde, qui ne sont finalement quasi pas exploités. Sur le père de Mina également, un personnage survolé, mais qui a le mérite d’être présent ; contrairement à la mère de Mina qui elle n’apporte rien du tout. Doit-on rappeler que Mina, principale protagoniste dans le monde moderne est une lycéenne qui vit chez sa mère ? Étrange de ne voir qu’une minuscule interaction entre elles.

La plume de Floriane Soulas a des aspérités et demande un petit temps d’adaptation pour plonger pleinement dans la lecture. En soi, quelques complexités un peu dures à appréhender, mais rien qu’insurmontable.

Ma lecture me laisse donc une impression en demi-teinte. Les Noces de la Renarde est pourtant une jolie découverte qui manie très bien le maillage entre le passé et le présent. Toutefois, le roman présente des faiblesses.

As-tu aimé cet article ?

0 / 5. 0

😢

Que dois-je améliorer ?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!