Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry

Le Petit Prince est une lecture hors du temps, émouvante. Une ode à l’enfance et à la nostalgie de cette époque révolue. J’ai adoré découvrir ce petit texte plein de philosophie qui vaut vraiment le détour ! Un seul regret : l’avoir découvert aussi tard dans ma vie de lectrice ; mais bon, peut-être était-ce justement le moment idéal pour l’apprécier.

Photographie du roman - Le petit prince d'antoine de saint exupéry
📘 Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry aux éditions Folio
📸 Julie – Echo des Mondes

Le Petit Prince – Résumé

 « J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s’était cassé dans mon moteur. Et comme je n’avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C’était pour moi une question de vie ou de mort. J’avais à peine de l’eau à boire pour huit jours. Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillé. » 

Informations sur l’édition

🔖 Editions Folio (2013)
📖 99 pages

On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. 

Le Petit Prince (p.76), Antoine de Saint-Exupéry

Couverture du livre le petit prince aux éditions folio
📙 Couverture Le Petit Prince aux éditions Folio

Le Petit Prince – Avis

Le Petit Prince est une lecture émouvante, empreinte d’émotions. C’est une ode à l’enfance que nous offre Antoine de Saint-Exupéry. L’auteur se montre nostalgique de l’enfance et s’adresse à l’enfant en chacun de nous. Il magnifie l’innocence, la créativité, la naïveté ; nous enjoignant à nous en souvenir.

Sous des dessous de conte pour enfants, le récit est en réalité adressé aux adultes qui ont oublié l’enfant en eux. C’est une histoire à partager entre générations et où chaque génération trouvera son propre niveau de lecture.

Le texte est plein de philosophie. C’est un récit contemplatif pour observer la beauté de la nature, du temps. Il valorise l’importance des petites choses, de celles qui semblent insignifiantes. Le livre est petit, mais comporte de vraies leçons de vie, d’humilité. Un trésor à mettre entre toutes les mains.

Les hommes ? Il en existe, je crois, 6 ou 7. Je les ai aperçus il y a des années. Mais on ne sait jamais où les trouver. Le vent les promène. Ils manquent de racines, ça les gêne beaucoup.

Le Petit Prince (p.66), Antoine de Saint-Exupéry

Sous prétexte d’un voyage spatial, c’est surtout la confrontation des pourquoi des enfants avec les parce que des adultes. Il y est question d’amitié, de responsabilité, de la mort et du deuil, des rapports aux autres et au départ. Malgré la qualité indéniable de ce récit, il laisse tout de même un petit goût d’inachevé.

– Que signifie ‘apprivoiser’ ?
– c’est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie créer des liens… […] On ne connait que les choses que l’on apprivoise, dit le renard. Les hommes n’ont plus le temps de rien connaitre. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n’existe point de marchands d’amis, les hommes n’ont plus d’amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !

Le Petit Prince (p.71-78), Antoine de Saint-Exupéry

Le Petit Prince offre un moment flottant, un songe, une hallucination. Tout est flou : est-ce une rencontre d’un adulte avec son enfant intérieur ; est-ce un délire hallucinatoire ; est-ce une prémonition ?

L’axe de la prémonition m’a assez troublé lors de ma lecture. À vrai dire, c’est quelque chose qui m’a sauté aux yeux : le récit commence par un crash d’avion (l’auteur est porté disparu en mer avec son avion en 1944) ; le reste peut alors passer pour l’hallucination avant le néant.

Pour finir cette chronique, je parlerais des illustrations. Elles ne sont pas du tout à mon goût ! Le narrateur s’excuse d’ailleurs dès le départ de son manque d’habileté. Au final et au regard de ce qu’il annonce d’entrée de texte, ce dessin mal assuré correspond plutôt bien au récit !

As-tu aimé cet article ?

0 / 5. 0

😢

Que dois-je améliorer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!