Le Château de Hurle de Diana Wynne Jones

Le Château Ambulant, ça vous parle ? Alors il est grand temps de plonger dans le récit original qui a inspiré Miyasaki ! C’est sous la plume de Diana Wynne Jones que ce grand classique a vu le jour. C’est parti pour être captivé par ce roman enchanteur, envoutant.

photo le chateau de hurle
📘 Le Château de Hurle de Diane Wynne-Jones, aux éditions Ynnis
📸 Julie – Echo des Mondes

Le Château de Hurle – Résumé

Au cœur de la contrée magique d’Ingarie, dans le charmant village de Marché-aux-Copeaux, Sophie s’ennuie. Seule dans sa chapellerie, elle a accepté son destin d’aînée de la famille, et de vivre dans l’ombre de ses sœurs, résignée ainsi à un avenir routinier. Après tout, tel est l’usage… Lorsqu’un beau jour, la jeune fille a le malheur d’offusquer la sorcière des Steppes, celle-ci lui dérobe 60 ans de sa vie, la laissant vieille et démunie. Cherchant désespérément un moyen de briser le sortilège, la jeune chapelière sera amenée à pactiser avec le démon du feu, Calcifer. Vivant dès lors dans un étrange château ambulant dont les secrets restent entiers, Sophie entame une extraordinaire aventure à la recherche de sa jeunesse volée, prête à reprendre en main son destin. Un périple jalonné de dangers et de rencontres hautes en couleur…

Informations sur l’édition

Howl’s Moving Castle
🔖 Editions Ynnis
📖 432 pages

Le Château de Hurle aux éditions Ynnis

Le Château de Hurle – Avis

C’est parti pour une plongée dans un monde parallèle. Un monde envoutant, enchanteur, magique, mystérieux et quelque peu féerique. Un roman transportant, captivant.

On y rencontre Sophie, une jeune fille frappée par la colère d’une méchante sorcière. Poussée à quitter sa demeure où l’on abuse de son talent, elle s’engage dans un parcours initiatique. D’abord résignée, s’est en vivant dans le château ambulant, aux côtés de personnages uniques, qu’elle reprend espoir, s’affirme. Son manque de conviction du début laisse place à une femme qui se revendique (avec la mauvaise humeur d’une vieille dame et la fougue d’une jeune femme).

Elle évolue au côté de Hurle, Calcifer et de Michael. Hurle est un magicien aussi séduisant et superficiel qu’irresponsable. D’abord difficile à apprécier il se révèle très mystérieux et intriguant. Calcifer est mystérieux mais surtout extrêmement attachant ! Michael est un petit rayon de soleil avec son innocence. Chacun des personnages a de la magie en lui, et celle-ci s’exprime de manière très différente pour chacun. C’est un plaisir de voir évoluer cette bande de joyeux lurons ; la synergie des personnages fonctionne à merveille ! Des personnages aussi attachants qu’atypiques.

Sophie évolue dans une intrigue originale, pleine de rebondissements. L’intrigue est travaillée et demande toute l’attention du lecteur. Contrairement à beaucoup de livres où c’est le héros (au sens de personnage principal) qui résout tout, ici, le dénouement se fait de manière imperceptible pour lui. Nous, lecteurs, sommes dans le regard « ignorant » de Sophie.

La fin m’a laissée sur ma faim. Bien que la joyeuse cacophonie finale est superbe, un chapitre plus posé, conclusif, aurait apporté une perspective supplémentaire à ce roman.

Le monde magique créée par Wynne Jones est très complet. Il est magique et dépaysant. Mais aussi, s’intègre à merveille comme monde parallèle au monde réel. À la manière de Harry Potter, le monde normal n’est pas bien loin. Le tout est lié avec habileté.

Comme vous le savez tous, ce roman a été magnifiquement adapté par Hayao Miyasaki (studio Ghibli) sous le titre « Le Château Ambulant ». Lors de ma lecture, j’ai eu l’impression de voir défiler les scènes du film sous mes yeux, alors même que je ne l’avais pas vu depuis 10 ans. C’est un conte très occidental qui a su s’exporter à travers les cultures et Miyasaki y apporte une jolie touche nipponne !

As-tu aimé cet article ?

5 / 5. 1

😢

Que dois-je améliorer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Le Château de Hurle de Diana Wynne Jones”

error: Content is protected !!