L’Empire de Jade, tome 1 d’Ellie Ariny

Montez à bord, nous faisons voile vers la Chine. Dans ce roman d’aventures historique, nous voguons de la France vers la Chine ; pour assister au mariage d’une jeune femme déracinée et promise à un étranger qui la terrifie.

l'empire de jade sur fond douillé
📘 L’Empire de Jade, tome 1 d’Ellie Ariny (autoédité)
📸 Julie – Echo des Mondes

L’Empire de Jade – Résumé

France, 17e siècle, Jade n’est qu’une enfant lorsqu’elle apprend que sa vie a été décidée pour elle. Son père l’a fiancée au fils d’un partenaire commercial en Chine. La jeune fille grandit dans l’ombre de cette menace, déchirée entre ses envies de rébellion et la passion qu’elle se découvre peu à peu pour cette culture extraordinaire.

Très vite, elle est forcée de constater que son nouveau foyer est un pays gouverné par des règles qui lui sont inconnues, un pays où la haine et la jalousie peuvent se cacher derrière le plus beau des sourires. Incapable de discerner l’allié de l’ennemi, incapable de surmonter la peur que lui inspire son mystérieux fiancé, Jade devra lutter afin de trouver sa place dans cette nouvelle vie

Informations sur l’édition

🔖 Auto édité (2020)
📖 446 pages
📚 Saga en 3 tomes

📘 L’Empire de Jade

L’empire de Jade – Avis

Fans de culture asiatique et d’histoire, L’Empire de Jade est fait pour vous ! Tout est réuni ici pour plaire. Ce début de saga a la douce saveur de ces récits qui nous ont fait voyager étant plus jeunes ; et aussi des airs de drama historique ce qui le rend d’autant plus agréable.

Le récit débute avec une intrigante mise en abime, réalisée non sans brio ! Une entrée en matière qui nous emporte d’une voix posée mais déterminée dans ce récit de vie hors du commun. Nous y rencontrons notre héroïne, à un âge avancé ; remontant le fils de ses mémoires, narrant son parcours.

Une héroïne humaine, naturelle, attachante. Dès les premières lignes, une forte empathie se crée avec elle. Ensemble on s’offusque, on vibre, on a peur. On ressent la force de ses convictions, même lorsqu’elles vacillent. Et l’on peut dire que sa vie n’est pas des plus douces. À un âge encore très jeune, son marchand de père choisit de la marier au descendant d’un riche marchand chinois ; ne permettant à celle-ci d’apercevoir brièvement son promis ; un jeune garçon qui la terrifie. Une décision lourde de conséquences. La jeune fille insouciante se voit attribuer des dames de compagnie venues des terres lointaines de Chine afin de s’accoutumer à cette culture si éloignée de la sienne.

De ces quelques années passées en France, elle retiendra la force de l’amitié qui l’a lié à Henri, son premier amour, et à Xiaoli, sa plus jeune dame de compagnie. Des relations que nous adorons voir se dérouler, évoluer. Il faut dire que l’ensemble des personnages qu’elle rencontre sont extrêmement réussis, même la méprisable famille de Claire-Hélène (que nous reconnaitrons plus tard sous le nom de Jade). Il faut dire que beaucoup sont également très attachant, ils sont vibrants et apportent quelque chose au récit : la douce Mathilde, le meilleur ami Henri, la dépaysée Xiaoli, la sévère mais passionnante professeur Oh, l’intriguant Ruoyan, le vigoureux capitaine Duquesne.

Un capitaine qui la mène de la France vers l’Inde, avant de la confier à d’autres pour terminer son voyage vers la Chine. Un voyage passionnant et plein de rebondissement. Arrivée en Chine, l’impression de lire un drama historique se consolide. Le choc culturel est intéressement retranscrit ; particulièrement au niveau de la rencontre des ethnies. Même si d’autres aspects auraient probablement pu être approfondis.

Nous découvrons une Jade impulsive, prompte à prendre de mauvaises décisions. Elle côtoie des personnages aussi intrigants que passionnants. Notamment le mystérieux Ruoyan que nous aimerons découvrir plus encore ; de même que le Yexi, le garde du corps au combien énigmatique. 

Le récit est prenant, dépaysant. Nous passons en un claquement de doigts d’une phase d’acculturation à une bien sombre machination. Un retournement de situation que l’on ne voit pas du tout venir. Les derniers chapitres sont d’une incroyable intensité, donnant une folle envie de poursuivre la lecture de cette trilogie. D’autant que la graine de la curiosité persiste, agrémentée régulièrement par les interventions d’une Jade plus posée et mature.

Cette lecture s’accompagne d’un petit plus très sympathique : la mise en page. Toute en douceur et harmonie.

As-tu aimé cet article ?

0 / 5. 0

😢

Que dois-je améliorer ?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pinterest
fb-share-icon
error: Content is protected !!