Yokai Manga, Histoires de Fantôme Japonais de Sean Michael Wilson et Inko Ai Takita d’après Lafcadio Hearn

Eteignez la lumière, allumez les bougies, il est l’heure de plonger dans les histoires de fantômes japonais.

recueil de nouvelles mangas : yokai manga
📙 Yokai Manga Histoires de Fantôme Japonais de Sean Michael Wilson et Inko Ai Takita d’après Lafcadio Hearn
📸 Julie – Echo des Mondes

Yokai Manga – Résumé

Une jeune mère qui meure en donnant la vie et revient terrifier sa famille… Un farouche samouraï forcé à combattre une tête spectrale nuki-nubi… Un novice ensorcelé par l’image d’une femme d’une grande beauté peinte sur un panneau… Le spectre d’une épouse répudiée qui vient se venger de son ex-mari… Ambiance mystérieuse et frissons assurés voici les thèmes des 7 histoires traditionnelles de fantômes japonais que regroupe ce recueil basé sur les écrits de Yakumo Koizumi (Lafcadio Hearn), l’un des premiers Occidentaux a avoir adopté la nationalité japonaise en 1896.
Un manga qui séduira les amateurs de Yokai japonais !

Informations sur l’édition

🔖 Editions Graph Zeppelin
📖 127 pages

📙 Yokai Manga aux éditions Graph Zeppelin

Yokai Manga – Avis

Yokai Manga, se sont sept histoires de fantômes retranscrits par Lafcadio Hearn lors de sa vie au Japon, et adaptés par Sean Michael Wilson et Inko Ai Takita. L’ouvrage, affirmant sa relation entre l’occident et l’orient propose de superbes graphismes, entre le traditionnel manga et l’influence américaine.

Il est vraiment très plaisant de plonger dans ce livre où, au travers de sept histoires, nous découvrons des fantômes qui font trembler les enfants japonais lors de veillée au coin du feu. Des récits parfois étonnants ou glauques. Parfois profondément folkloriques, d’autres encore simplement intéressants.

Deux récits ont été des coups de cœur. Il est amusant de constater que ce sont les nouvelles qui ouvrent et clôturent ce livre qui sortent le plus du lot. Dans « Un Secret Enfoui », on découvre une histoire émouvante et touchante. Un récit troublant de douceur et poétique. Il est à la fois plein d’humanité et d’amour. Le dernier récit, « Réconciliation » n’est pas sans rappeler les récits fantastiques et horrifiques que l’on attribue aux origines du genre. Un récit incroyable ! Il débute d’une manière somme toute classique, mais la conclusion est dingue.

J’ai hâte de pouvoir découvrir les Contes Macabres du Japon, proposés dans la même collection et ayant aussi pour bases les récits de Lafcadio Hearn. Ce second recueil est illustré par Wilson et Morikawa.

Ne manquons pas de nous souvenir que Lafcadio Hearn inspire profondément de modernes adaptations des récits qu’il nous a rapportés du Japon. Plus proche de nous, Benjamin Lacombe propose Histoire de Fantôme du Japon ; et plus récemment, Esprit et Créature du Japon.

As-tu aimé cet article ?

0 / 5. 0

😢

Que dois-je améliorer ?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pinterest
fb-share-icon
error: Content is protected !!