L’Héritière des Abysses de Rick Riordan

On prend le large vers l’univers de Jules Verne. Objectif : survivre aux attaques de l’école rivale et accessoirement, retrouver le Nautilius, joyaux du capitaine Nemo.

l'héritière des abysses
📘 L’Héritière des Abysses de Rick Riordan aux éditions Albin Michel Wiz
📸 Julie – Echo des Mondes

L’Héritière des Abysses – Résumé

Ana Dakkar est en première année à l’académie de Harding>Pencroft, réputée pour former les meilleurs biologistes et explorateurs marins. Depuis la disparition de ses parents au cours d’une expédition secrète, elle a pour unique famille Dev, son frère aîné.
Alors qu’Ana et ses camarades s’apprêtent à passer les épreuves de première année, une explosion soudaine détruit l’académie HP, tuant élèves et professeurs dans le même temps.
Les survivants ont à peine le temps de pleurer leurs proches que le professeur qui les accompagne leur fait une bouleversante révélation : Ana est la descendante du célèbre capitaine Nemo, et la raison pour laquelle l’académie HP a été attaquée. À présent, Ana et ses amis sont les seuls à pouvoir retrouver les trésors cachés par Nemo et éviter que l’ennemi ne découvre les multiples secrets de Jules Verne, dont les personnages et inventions sont visiblement bien loin de relever de la fiction…

Informations sur l’édition

🔖 Editions Albin Michel Wiz (2021)
📖 449 pages

📘 L’Héritière des Abysses de Rick Riordan aux éditions Wiz

L’Héritière des Abysses – Avis

Exit les demi-dieux, Rick Riordan change de cap. Si l’océan reste le cœur de l’intrigue, Poséidon n’a pas son mot à dire ici. Mais Jules Verne lui… Direction une île mystérieuse et les profondeurs des mers, et parcourons 20 000 lieues.

Si la science-fiction n’a jamais été ma tasse de thé, Rick Riordan est l’homme de la situation pour (au moins) tenter de me réconcilier avec le genre. C’est un petit succès, mais un succès mesuré tout de même.

Grande habituée de la plume de Rick Riordan, je ne l’ai pas retrouvé dans ce récit… Loin de ses habitudes dynamiques et humoristiques, l’écriture perd en perspective. 

Malgré cela, la qualité de l’intrigue est indéniable et les événements s’imbriquent à merveille à l’univers originel imaginé par le visionnaire Jules Verne. La dynamique des écoles rivales est intéressante et l’aventure maritime prenante. La seconde partie du roman est soutenue et les rebondissements plutôt bien dosés pour faire vivre un moment intense. Et une fin qui ne manque pas de laisser entendre que d’autres tomes seront au rendez-vous !

Un roman qui est porté à bout de bras par une héroïne qui ne manque pas d’aptitudes. Il est rare de lire un roman avec une héroïne telle qu’elle ! Une équipe d’élite l’accompagne dans cette aventure où elle renoue avec ses racines. Des personnages et des événements qui permettent de montrer les (jeunes) hommes et (jeunes) femmes dans toutes les nuances qu’ils peuvent ressentir. Un roman intéressant du point de vue du développement psychologique. Ainsi qu’un récit qui se veut inclusif. En effet, l’auteur s’attache à inclure le plus d’ethnies possible au travers des membres de l’équipage. L’héroïne étant elle-même d’ascendance indienne.

Le milieu du roman permet de mettre en lumière des thématiques primordiales de notre époque : protection de la nature et de l’écosystème marin, développement des technologies et incidences selon les mains entre lesquelles elles tombent.

Pour conclure cette chronique, je m’attarderais simplement sur un raté de l’auteur. Avec tout l’amour que je porte à Rick Riordan, je n’ai pas pu apprécier ce passage qui traduit d’un manque de logique total (à moins que ce ne soit simplement une marque d’ignorance malheureuse). En effet, à un moment donné du récit, il insiste sur le fait que notre héroïne est confrontée à de fortes douleurs menstruelles et à un flux abondant. Des douleurs telles qu’elle est clouée au lit. Mais, le lendemain matin, ses douleurs et ses règles ont disparu du tableau (pouf) et la demoiselle va se baigner comme si de rien n’était. Je ne trouve cela ni crédible ni réaliste au vu de l’intensité de ses symptômes. 

As-tu aimé cet article ?

0 / 5. 0

😢

Que dois-je améliorer ?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pinterest
fb-share-icon
error: Content is protected !!