La Lune Comanche et Cœur de Comanche de Catherine Anderson

Nous sommes en 1859, au cœur de l’Amérique Coloniale. Les tensions entre colons et indiens sont des plus tendues. C’est dans cette atmosphère qu’une prophétie lie à jamais un jeune comanche à une jeune américaine. De cette prophétie, dont ni l’un ni l’autre ne veut rien savoir, nait une histoire forte qui transcende le choc culturel. Plongez dans cette époque rongée où l’acceptation de l’autre n’est pas chose aisée.

la lune comanche et coeur de comanche
📚 La Lune Comanche et Coeur de Comanche de Catherine Anderson, aux éditions J’ai Lu Pour Elle
📸 Julie – Echo des Mondes

Les Comanches – Résumé

Résumé du tome 1 :
Sept ans après le meurtre de ses parents, Loretta Simpson vit toujours dans la terreur que les guerriers comanches ne reviennent. Sa peur est si envahissante qu’elle en a perdu la parole. Considéré par l’armée américaine comme son ennemi le plus retors, Loup Noir est convaincu que Loretta est « la femme sans voix aux cheveux de miel » de l’antique prophétie – la femme qu’il doit honorer pour l’éternité. Mais Loretta ne voit en lui que l’ennemi qui l’a enlevée, et elle refuse de se soumettre. Malgré la haine qui oppose leurs deux peuples, Loretta et Hunter dépasseront peu à peu leurs préjugés, et il faudra toute la force de leur amour pour trouver, dans ce chaos, un havre de paix…

Informations sur l’édition

🔖 Éditions J’ai Lu Pour Elle – Aventures et passions
📚 2 tomes (en France)
📖 448 pages + 374 pages

📘 Couverture La Lune Comanche aux éditions J’ai Lu Pour Elle

La Lune Comanche – Avis

1864, Texas. La guerre fait rage entre les colons et les Indiens d’Amérique. Des drames sont perpétrés de part et d’autre. Les tensions grandissantes. Une prophétie vient bouleverser la vie d’un jeune indien et d’une jeune américaine. Les deux ont été brisé dans leurs passés respectifs. Entre eux se joue le choc des cultures, la rivalité, la haine.

Un sujet rare dans les romances historiques. J’en ai pourtant lu un paquet. J’ai été tout simplement impressionnée par ce roman. Particulièrement prenant, un véritable page turner. La romance est centrale, bien sûr, pourtant l’intrigue va bien plus loin, est bien plus recherchée.

Au-delà de cette intrigue inédite (pour moi du moins), Catherine Anderson s’offre un jeu de style. Faire s’exprimer un personnage muet, sans avoir recourt à la langue des signes, sous aucune forme. Ce trait qui pourrait soumettre l’héroïne, en est loin. Bien qu’elle soit contrainte par la force et par son incapacité à s’exprimer, elle reste vaillante, battante, insoumise. 

La prophétie qui donne vie à cette intrigue reste malheureusement assez anecdotique. Elle aurait facilement pu prendre plus de place. Le récit est néanmoins riche, plein de rebondissement. Les choses ne se font pas facilement. La complexité historique est retranscrite dans cette relation mouvementé. Les choses ne se font pas simplement et le récit y gagne en crédibilité.

Loretta et Loup Noir sont des personnages très attachant. Leur vie est pleinement laissée à l’imagination des lecteurs. Et ce, pendant 12 ans…

Coeur de Comanche – Avis

1879, Oregon. Les tribus comanches s’assimilent avec plus ou moins de violence à la société américaine. Leur culture est doucement mangée par l’envahisseur Colon. Pourtant, une cohabitation pacifique s’instaure dans une petite ville. Loup Noir, Loretta et leurs enfants sont parvenus à créer un lieu où chacun est accepté tel qu’il est.

C’est dans ce décor que nous retrouvons Amy, la cousine de Loretta, rencontrée dans Lune Comanche. Avec un début qui met un coup au cœur, Cœur de Comanche nous ape dans ce récit captivant, fort et beau. Plus encore que dans le premier volet, les sujets soulevés par celui-ci sont aussi fort que rare dans les romances historiques : viol, assimilation culturelle forcée.

De la petite fille forte et combative, il ne reste qu’une femme prudente, qui souhaite par-dessus tout se protéger. Son évolution, bien que surprenante et en réalité très cohérente. Dans ce second tome, tout est logique. Parfois même entendu. Mais ce n’est pas un problème. Le lecteur pourrait être révoluté face à la contrainte qui semble pesée sur les épaules d’Amy. Pourtant, bien que révolté au début, ce n’est que de la bienveillance qui ressort de ce roman. La poussée nécessaire pour faire sortir l’héroïne de sa coquille.

La fin de Cœur de Comanche est rapide. Un chapitre supplémentaire aurait pu clore avec brio cette duologie. Duologie qui se poursuit en VO par ailleurs ! J’espère que la suite verra le jour en français, et je dis à bientôt aux chers comanches de ces romans !

As-tu aimé cet article ?

0 / 5. 0

😢

Que dois-je améliorer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!