Le Lys de Feu de Jacquelyn Benson

Embarquement immédiat pour Londres, en 1914. Un Londres pas si différent du nôtre ; où un tueur en série sévit. Un tueur qui prend plaisir à vider de leur sang le corps de chacune des victimes. Descendant de Jack l’Éventreur ? Vampire ? Découvrez qui s’attaque aux médiums de Londres.

La prophétesse, le lys de feu
📙 Le Lys de Feu, tome 1, La Prophétesse de Jacquelyn Benson
📸 Julie – Echo des Mondes

Le Lys de Feu, tome 1, La Prophétesse – Résumé

Londres, hiver 1914.

Depuis toujours, Lily est assaillie de funestes prémonitions, qu’elle tente, en vain, d’empêcher de se réaliser. Mais pour sauver la vie de son amie, elle n’a pas d’autre choix que de révéler ses plus sombres secrets à un homme qui ne lui inspire pourtant aucune confiance : lord Strangford, baron solitaire hanté par ses propres pouvoirs extraordinaires.

Des galeries étincelantes de St James aux quartiers malfamés de Southwark, Lily et Strangford devront plonger au cœur d’un sinistre complot, affrontant passé et futur dans un combat contre le destin.

Informations sur l’édition

🔖 Edition Rivka
📚 Saga en cours 1/4
📖 552 pages

📙 La Prophétesse aux éditions Rivka

Le Lys de Feu, tome 1, La Prophétesse – Avis

Londres, hiver 1914. Un tueur vise les médiums de la ville, vidant leur corps de la moindre goutte de leur sang. Lily, une jeune londonienne est troublée par d’étranges pressentiments et des visions qui annoncent le meurtre prochain de son amie la plus proche. 

L’univers du roman est pensé en détail, avec un beau mélange de fantastique et d’historique. L’époque apporte du piment à l’histoire ! Tout d’abord, car le monde est à un tournant de la grande Histoire. Mais surtout, car elle influe sur la perception de l’héroïne. Une héroïne en avance sur son temps, émancipée dans une société de classe et une société patriarcale.

Une héroïne au profil psychologique construit avec finesse. Elle reste égale à elle-même, tout en se remettant en question. Il faut dire qu’elle devient attachante, particulièrement au contact de Strangford. Une discrète romance se noue, et pose de belles bases philosophiques. Toute la fine équipe autour de Lilly est d’ailleurs très attachante.

Chaque membre est doté d’un pouvoir qui lui est propre. Des pouvoirs plutôt classiques et d’autres très originaux. Leurs pouvoirs participent d’ailleurs grandement à les rendre intrigants. L’un peut voir le passé des choses et des gens par un simple contact avec sa peau ; l’autre peut communiquer et commander les animaux ; un dernier est particulièrement sensible aux troubles du corps et aux maladies. Les médiums sont bien sûr au cœur de l’intrigue. 

Le récit est parfaitement construit, l’enquête est tissée à la perfection. Elle explore et exploite parfaitement le pouvoir de chacun. Il faut tout de même dire que le don de Lilly est risqué, car produit des effets de spoils. Mais même sans cela, on voit un peu venir certaines choses, surtout au niveau du but poursuivi par les méchants. Mais l’auteure parvient tout de même à ménager un certain suspense.

De grandes parts de l’intrigue restent mystérieuses, particulièrement avec le Refuge. Elles seront probablement dénouées dans les prochains tomes. Il n’est d’ailleurs pas évident de voir où Jacquelyne Benson veut nous mener dans la suite des aventures.

En tout cas, de sa plume distinguée et légèrement complexe, elle nous emporte avec grâce dans cette époque révolue et dans ce monde si proche et à la fois différent du nôtre.

As-tu aimé cet article ?

0 / 5. 0

😢

Que dois-je améliorer ?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pinterest
fb-share-icon
error: Content is protected !!