Le Jardin des Secrets de Kate Morton

Le Jardin des Secrets est presque un coup de cœur. Si ce n’est un je-ne-sais-quoi tout à fait subjectif, ce roman est parfait. Il est riche, complet, intriguant. Il emporte le lecteur à travers les portes du temps et des secrets. La lecture est très agréable, enrichie par le savoir-faire de l’auteure pour conter les histoires, lever le voile, s’approprier les genres et les thèmes. Avec Le Jardin des Secrets, Kate Morton offre un roman fascinant, mystérieux qui garde ses secrets jusqu’au bout. À ne rater sous aucun prétexte.

Photographie du livre Le Jardin des Secrets par Kate Morton
📙 Le Jardin des Secrets de Kate Morton aux éditions Presses de la Cité
📸 Julie – Echo des Mondes

Le Jardin des Secrets – Résumé

Un labyrinthe qui cache un secret. Une conteuse victorienne dont l’œuvre a disparu. Trois générations de femmes unies par une même histoire…
En 1913, sur le port de Brisbane, en Australie, une petite fille de quatre ans est retrouvée abandonnée sur un bateau arrivant d’Angleterre, avec pour tout bagage une valise contenant quelques vêtements et un superbe livre de contes de fées. Recueillie par un couple, elle n’apprend son adoption que le jour de son vingt et unième anniversaire. Des années plus tard, Nell décide de partir à la recherche de son passé, en Cornouailles, au domaine de Blackhurst. À sa mort, sa petite-fille Cassandra poursuit cette quête et se rend à son tour en Angleterre afin de percer les secrets du domaine…
Dans Le Jardin des secrets, Kate Morton montre qu’elle sait comme personne entremêler les fils du passé et du présent pour tisser un extraordinaire roman qui célèbre avec finesse et poésie le pouvoir de l’imaginaire.

Informations sur l’édition

🔖 Editions Presses de la Cité (2009) – The Forgotten Garden (2008)
📖 508 pages

Couverture roman de kate morton "le jardin des secrets"
📙 Couverture Le Jardin des Secrets de Kate Morton aux éditions Presse de la Cité

Le Jardin des Secrets – Avis

 « Polyphonique », « polymorphique », « polyphasé » tant d’adjectifs en « poly » pour qualifier ce roman de Kate Morton. Des adjectifs qui traduisent complètement son talent de raconteuse. Elle nous emporte dans un roman complexe, où des personnages rencontrent leurs secrets de famille.

C’est un roman où plusieurs voix sont admirablement mêlées. Elles permettent de comprendre petit à petit les tenants et les aboutissants de cette histoire de famille. Histoire à la fois complexe et réaliste dans lesquels les affres du temps ont joué un jeu d’échecs impitoyable. La vérité est recherchée avec des formes réalistes de narrations et de reproduction de relations sociales. Kate Morton raconte avec art les épisodes de vie, retrace le bouche-à-oreille, inclut des passages de carnets/journaux intimes.

Nell, Cassandra, Eléanore, trois femmes, trois générations. Chaque femme s’ancre, prend racine dans la réalité de l’époque. Chacune à ses spécificités, ce petit quelque chose qui la rend unique et qui chamboule le lecteur. Les années se remontent dans une parfaite dynamique. Les époques et les mentalités sont retranscrites avec vérité, un décor est construit avec talent. Kate Morton a cette incroyable habilitée à faire vivre ses personnages.

La difficulté supplémentaire de l’exercice d’écriture réside dans la mise en scène du temps qui passe et des épreuves de la vie. Les héroïnes évoluent sur plusieurs époques, de l’enfance à l’âge adulte. La vie et ses épreuves les transforment. Elles sont présentées de manière complète, profonde. Une voix et une substance leurs sont données.

L’intrigue fait partie intégrante de la vie de ses femmes. Nell et Cassandra recherchent leurs origines, souhaitent retrouver leurs racines. Progressivement elles démêlent les fils du passé. L’histoire brumeuse lève petit à petit son voile, sans en dire trop. L’intrigue se déconstruit au fur et à mesure. L’auteure entraîne le lecteur dans un passé mouvementé où plus d’une personne est impliquée. Kate Morton nous livre une histoire complexe menée d’une main de maître : un roman aux allures de récit initiatique où les destins de 3 (même 4 !) générations de femmes s’entrechoquent.

Atout charme du roman : les contes. L’auteure se les réapproprie avec talent. Les faisant osciller entre réel et fantastique, mettant en avant l’importance de se connaitre, d’aimer les autres et de les respecter tels qu’ils sont dans leurs meilleurs aspects comme dans les plus sombres.

As-tu aimé cet article ?

0 / 5. 0

😢

Que dois-je améliorer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!