La chronique des Rokesby, intégrale de Julia Quinn

Vous avez aimé les Bridgerton ? Vous aimerez les Rokesby !

La chronique des rokesby intégrales (livres 1 et 2)
📚 La Chronique des Rokesby (intégrale) de Jenny Han, aux éditions J’ai Lu
📸 Julie – Echo des Mondes

La chronique des Rokesby – Résumé

1779, comté du Kent. Tout commence dans la résidence des Bridgerton, Aubrey Hall, une génération avant la naissance du premier des huit descendants d’Edmund et Violet Bridgerton.La demeure la plus proche, Crake House, est le fief des Robesby et de leurs cinq enfants. Les deux familles se fréquentent, leurs bambins jouent et grandissent ensemble. Sybilla, la soeur d’Edmund, véritable garçon manqué, sait bien qu’un jour elle épousera l’un des quatre fils Rokesby. Enfin, plus précisément un des trois fils, car l’aîné, George, est un insupportable raseur. Or, le jour où Sybilla se blesse, George, seul témoin de l’accident, lui vient en aide. Et c’est ainsi qu’ une facétie du destin va être à l’origine d’une saga familiale où les deux lignées vont s’unir pour le meilleur.

Informations sur l’édition

🔖 Editions J’ai Lu
📚 2 intégrales

La chronique des Rokesby – Avis sur la saga

Avant les Bridgerton, il y avait les Rokesby. Une famille voisine, liée aux Bridgerton par bien des liens. Les mères des familles sont les meilleures amies qui soient et ont élevé leurs enfants dans le même moule. Les garçons Rokesby ont bien grandi et cherchent à présent l’amour. Et comme les demoiselles Bridgerton ne sont jamais bien loin pour faire tourner les têtes de ces jeunes hommes, ceux-ci n’ont qu’à bien se tenir.

Et à chacun des fils de Mme Rokesby, une histoire bien à lui. Et une femme pleine de fougue pour lui tenir tête. C’est d’une plume envoutante et captivante que Julia Quinn nous emporte dans les vies de chacun de ses hommes et femmes. Des histoires uniques, lumineuses et attachantes. En bref, un plaisir de retrouver la plume et les intrigues de Julia Quinn.

Des intrigues toutes différentes les unes des autres où nous suivons des femmes en avance sur leur temps, des femmes fortes et belles ; qui mènent leurs barques comme personne. Elles sont cheffe de famille ; déterminée à retrouver un frère disparu à la guerre même s’il faut traverser un océan pour cela ; aventureuse malgré elle et enlevée sur un navire-corsaire ; assoiffée de connaissance, mais à la réputation impactée.

Si un bémol doit être relevé, c’est à nouveau à cause de l’édition… Comme cela avait déjà été pointé dans ma chronique sur « Les Chroniques des Bridgerton », des coquilles et des traductions bancales sont parfois apparentes au travers des tomes.

La Chronique des Rokesby – Avis tome par tome

Cliquez pour dérouler 👀

Tome 1 : À Cause De Mlle Bridgerton – Avis

C’est avec Billie et Georges que l’on replonge avec enthousiasme dans les intrigues de Julia Quinn. Et quel premier récit pour les Rokesby ! Un véritable page tuner, tout simplement impossible à lâcher. Un premier tome qui n’est pas loin du coup de cœur.

L’intrigue est douce, légère et sans prise de tête. Elle prend place dans un superbe décor. Unique. Un choix rafraichissant de Julia Quinn qui choisit de faire se dérouler « une saison » loin de Londres. Au cœur de la campagne, loin de la société bienpensante.

Un décor qui permet à l’héroïne d’être fougueuse, indépendante, et d’assumer un rôle loin de standard de l’époque : celui de cheffe de famille. C’est avec brio qu’elle s’approprie cette position d’homme.

Une héroïne, Billie qui est magnifiquement accompagnée dans ce tome ; par deux des fils Rokesby. Des personnages incroyablement attachants. Ces trois forment vraiment une dream team : une dynamique incroyable se tisse entre les trois compères, ils nous font rire et vibrer. Une véritable alchimie parvient à lier Billie à l’un des frères.

Un premier tome qui met la barre très haute !

Tome 2 : Un Petit Mensonge – Avis

Changement complet de décors avec le second tome de la Chronique des Rokesby et direction l’Amérique. Mais l’American Dream est loin. Et il ne pouvait être plus différent de ce à quoi l’auteure nous avait habitués jusqu’ici.

Les personnages de ce second tome sont un peu moins attachants qu’on put l’être Billie et Georges ; ils ne font pas ressentir autant de vibration. Toutefois, les véritables vibrations résident ailleurs.

Un roman qui porte son identité propre : une ambiance lourde, pleine de drame ; en pleine guerre de colonisation.

Une guerre, et donc des drames et des axes forts qui viennent heurter les personnages : blessures, disparitions, deuils. Et perte de mémoire. Car pour la première fois, un personnage est amnésique. Un axe narratif intéressant et surtout, une base qui impose un second aspect à ce roman : le mensonge.

Mensonge qui est à l’origine de la romance pour Edward, le frère Rokesby. Une situation que le lecteur percevra avec humour, mais qui reste un peu dérangeante et un brin culpabilisante… Heureusement la romance se révèle aller bien au-delà de cela. En effet, des mois auparavant, bien avant la rencontre des protagonistes ; ceux-ci avaient lié un lien fort. Une relation épistolaire qui trouve son chemin dans la vraie vie.

Tome 3 : L’autre Mlle Bridgerton – Avis

Direction l’océan avec le 3e volume de la Chronique des Rokesby. Les embruns viendront vous porter sur un navire-corsaire et droit vers le Portugal. Un troisième roman charmant, doux et frais ; dans lequel on retrouve Andrew, un frère Rokesby rencontré dans le tome 1.

Les attentes sur le tome d’Andrew étaient plutôt élevées de mon côté. C’est un personnage que j’avais adoré pour son humour et ses traits de caractère si attachant et truculent. C’est agréable de retrouver ce personnage déjà si familier, de le rencontrer plus longuement et d’en apprendre plus sur sa vie. On découvre un tout autre aspect de sa personnalité. Il se révèle être un personnage sérieux, mais il garde son caractère piquant et amusant. Il côtoie, bien malgré lui, une nouvelle demoiselle Bridgerton. Une femme aventureuse, audacieuse, mais posée et réfléchie (enfin, la plupart du temps…). Deux personnages qui fonctionnement magnifiquement ensemble !

C’est donc dans un huis clos, sur un bateau, que s’ouvre la relation entre les deux personnages aux caractères bien trempés. Les passages en mer m’ont transporté, un voyage parfait à lire en été. Le débarquement au Portugal est passionnant. Même si le rebondissement ne m’a pas vraiment fait vibrer, il permet de proposer une superbe fin, qui laisse un peu sur sa faim d’ailleurs. Les réactions des familles auraient gagné à être développées.

Tome 4 : Tout Commença Par Un Esclandre – Avis

Retour sur la terre ferme pour le quatrième et dernier tome. Et plus spécifiquement dans les demeures familiales des Rokesby et des Bridgerton. Un tome a l’intrigue plutôt basique, avec réputation féminine compromise ; mais avec un tournant plutôt original.

C’est un homme qui se retrouve devant un mariage forcé. Un retournement de situation original qui apporte, en m’étant l’homme dans une condition féminine, de belles réflexions sur la position des femmes ainsi que sur leur éducation. Un tome avec de bonnes réflexions et idées.

Un tome bien plus axé sur l’apprentissage, les connaissances, l’illustration dans les études. Des personnages curieux de tout, prompts à apprendre. Deux caractères qui se ressemblent vraiment, et qui font qu’ils fonctionnent bien ensemble. Pour autant, il n’y a pas d’alchimie qui ressort de leurs interactions… Et ils ne sont pas vraiment attachants contrairement aux autres membres des familles Rokesby et Bridgerton.

Comme toujours, Julia Quinn nous offre une héroïne forte et indépendante ; en avance sur l’époque retracée. On retrouve également sa plume pleine d’humour, notamment grâce à un personnage à quatre pattes, qui est une mine d’humour.

As-tu aimé cet article ?

0 / 5. 0

😢

Que dois-je améliorer ?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pinterest
fb-share-icon
error: Content is protected !!