Ken’en : Comme Chien et Singe par Fuetsudo & Hitoshi Ichimura

Ken’en Comme Chien et Singe est mon manga coup de cœur de 2019. C’est avec délice que je me suis plongée dans ce seinen qui déborde d’émotions, nous faisant passer du rire aux larmes. La dernière page tournée, je me suis retrouvée nostalgique de sa lecture. C’est un manga qui sous ses airs de légende donne à réfléchir. Je me suis beaucoup attaché à ses graphismes, à son déroulement, à ses personnages et je prendrais plaisir à les retrouver dans une relecture. Alors, intrigué ?

Photo de l’intégrale de Ken’en par Fuetsudo et Ichimura
📚 Ken’en (intégrale) de Fuetsudo et Ichimura Hitashi aux éditions DokiDoki
📸 Julie – Echo des Mondes

Ken’en Comme Chien et Singe – Résumé

Les habitants du village de Mitsuke sont sommés par un kakuen, une créature mi-homme mi-singe, de déposer une jeune fille en sacrifice au sanctuaire dédié à Tenjin. 
Le jeune bonze Benzon part alors pour le temple Kôzen-ji chercher de l’aide, et revient en compagnie du célèbre Hayate, un chien exorciste, pour tendre un piège à la créature malfaisante qui terrorise les villageois. Mais rien ne se passe comme prévu quand Mashira le kakuen décide d’adopter le superbe chien. Ainsi commencent les relations tumultueuses, « comme chien et singe », de ces deux êtres surnaturels au gré des saisons du Japon légendaire ! 

Informations sur l’édition

🔖 Editions Doki Doki (2018 à 2019)
📚 Complet en 8 tomes

Ken'en Comme chien et singe, couverture du tome 6
📘 Ken’en Comme Chien et Singe, tome 6 – Editions Doki Doki, 2019

Ken’en Comme Chien et Singe – Avis

Ken’en, c’est mon manga coup de cœur de 2019 ! Fuetsudo, au scénario, nous propose un duo de légende, irrésistible qui s’entraine dans un voyage initiatique au cœur du japon traditionnel. L’intrigue prend vie sous les traits sensibles et poétiques d’Ichimura Hitoshi.

Me lancer dans la lecture de Ken’en n’a pas toujours été une évidence. Bien que les couvertures magnifiques aient toujours attiré mon regard dans les rayons des librairies, je n’ai jamais osé me lancer. Puis récemment, j’avais besoin de retrouver ce Japon traditionnel, de légende, qui m’a toujours fait rêver !

C’est donc avec délice que je me suis plongé dans le manga parfait pour renouer avec les légendes japonaises de mon enfance. Dans Ken’en, j’ai trouvé Kakuen, Reiken, Koppa, Matsutake, Tanuki et autre feu follet pour un voyage initiatique riche ne rebondissements et en émotions. L’humour n’est pas en reste et trouve avec aisance sa place dans le récit. L’ensemble joue avec la poésie de l’univers retranscrit.

L’entrée en matière se veut assez large et ne nous permet pas vraiment de saisir quelle direction va prendre la saga. Nous y rencontrons le duo aussi improbable qu’irrésistible composé d’un Kakuen (Mashira) et d’un Reiken (Hayate). Rapidement, nous comprenons que ce Seinen, tout en étant loquace possède un fond des plus sérieux : haine entre humains et kakuen, abandon d’enfant, croyance, regret, attachement, tuerie de masse, choix de la manière de vivre. Au cours des quatre saisons, nous suivons ce duo dans leurs aventures. Le parcours de Mashira est un parcours initiatique, où il remonte à ses racines. Au contact des autres, il découvre qui il est réellement, prend des résolutions pour vivre en accord avec qui il est et pour trouver le courage de défendre ses valeurs.

Bercés par les traits aussi magnifiques que poétiques de la dessinatrice, nos protagonistes prennent vie et nous content leurs histoires. J’ai été bouleversée par l’histoire sanglante de Mashira, été ému par l’attachement de Satori avec sa femme, été tourneboulée par les retrouvailles de Mashira avec sa mère, été troublée par l’amour s’insère entre une humaine et un kakuen.

Avec Ken’en, nous passons un moment riche en émotion, où la haine et avalée par l’apaisement. C’est un seinen qui nous permet de nous interroger sur nos valeurs, notre manière de vivre, mais aussi sur notre rapport à l’autre. La dernière page tournée, la nostalgie s’empare de nous. Un manga qui ne laisse pas indifférent et que je prendrais plaisir à relire !

Alors, prêt à vous aventurer dans un Japon légendaire ?
Pour ceux ayant déjà fait ce voyage, qu’en avez-vous pensé ?

As-tu aimé cet article ?

0 / 5. 0

😢

Que dois-je améliorer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!