Un maitre du roman japonais : Keigo Higashino

Je vous embarque aujourd’hui sur les traces d’un auteur que j’adore. J’ai nommé (comme vous l’avez vu en titre), Keigo Higashino. Il est considéré comme un des grands maitres du roman policier japonais. Auteur prolifique, son œuvre est largement adaptée sur grand et petit écran.

De la rigueur dans les intrigues

Keigo Higashino a d’abord suivi des études d’ingénieur. Son début de carrière d’ingénieur est marqué par l’édition de son premier succès littéraire. Rapidement, il se consacre entièrement à l’écriture. Ses études alliées à son esprit scientifique créent des intrigues originales et tissées comme du papier à musique.

Ses intrigues font travailler en parfait accord un duo d’enquêteur inattendu : un inspecteur et un physicien. À ces enquêtes se mêlent des sujets pointus et des raisonnements scientifiques et logiques.

Dans les intrigues policières, le coupable est souvent connu dès le début du roman, mais le pourquoi et le comment est loin d’être limpide. Le crime est découvert par les équipes de police, et l’inspecteur fait appel à un consultant physicien qui le guide dans la recherche des bonnes preuves à trouver pour faire avancer l’enquête. Se mesurent alors les enquêteurs et les criminels, les uns aussi brillants que les autres. Des cheminements dans le brouillard qui font réfléchir et donnent des nœuds au cerveau.

Si l’auteur excelle dans l’écriture de romans de mystères, de suspense et policier ; ses plus de 60 romans témoignent d’une richesse dans les styles. Il écrit également des essais, des histoires pour enfants, des romans fantastiques.

romans de keigo higashino
📚 Romans de Keigo Higashino : Les Miracles du Bazard Namiya, La Maison Où Je Suis Mort Autrefois, Un Café Maison, La Fleur de l’Illusion, Le Dévouement du Suspect X, Les Doigts Rouges, La Prophétie de l’Abeille
📸 Julie – Echo des Mondes

Lire aussi : Keigo Higashino, maitre du roman policier japonais sur Journal du Japon, 2015

9 romans publiés en France

En France, ce sont les éditions Actes Sud qui éditent les romans de Keigo Higashino. À l’heure actuelle, ce sont 9 romans qui sont disponibles en librairie. Les livres publiés sont majoritairement des romans de mystère, des thrillers. Un roman fantastique est aussi disponible.

Du côté des thrillers :

  • La Maison Où Je Suis Mort Autrefois, où une jeune femme mal dans sa peau et violente remonte les traces de son amnésie.
  • Le Dévouement du Suspect X, un crime non prémédité se transforme en crime parfait sous la logique des mathématiques.
  • Un Café Maison, ou la supposée criminelle ne laisse pas indifférent l’enquêteur. Le tout sur fond de caféine bien entendu.
  • La Prophétie de l’Abeille, où les héros doivent déjouer un attentat nucléaire.
  • L’équation de Plein Eté (ma prochaine lecture de l’auteur !)
  • La Lumière de la Nuit (que je n’ai pas lu à l’heure actuelle, je vous conseille par contre les adaptations en films qui m’ont captivé)
  • La Fleur de l’Illusion, meurtre et disparition lié à une fleur très spéciale.
  • Les Doigts Rouges, où un père de famille est confronté à un dilemme : protéger sa famille ou dénoncer un crime.  

Du côté du fantastique :

  • Les Miracles du Bazar Namiya, où une bande de jeunes se retrouvent pris dans une faille spatio-temporelle au sein de l’ancienne boutique d’un vieil homme.

Du côté des scénarios de manga (éditions Akata) :

  • Heads (un seinen qui a l’air aussi horrible que captivant)

Voir tous les romans disponibles chez Actes Sud et Babel Noir.

Des intrigues qui inspirent le cinéma et la télévision

Sur la bonne soixantaine de récit de la plume de Keigo Higashino, une vingtaine a été adaptée au cinéma et une dizaine à la télévision. Voici quelques adaptations parmi les récits publiés en France :

  • Le roman La Lumière de la Nuit est sans doute celui qui a connu les plus nombreuses adaptations à l’écran. La passion a commencé avec le drama japonais Byakuyakou. Des années plus tard, c’est le cinéma qui s’est emparé du récit. D’abord les Sud-Coréen avec la version White Night ; puis le Japon avec la version Into The White Night.
  • Le roman Le dévouement du Suspect X a aussi connu deux adaptations au cinéma : Suspect X, au Japon ; Perfect Number en Corée du Sud.
  • Le roman Les Miracles du Bazar Namiya a également été adapté au cinéma japonais sous le titre Miracles of the Namiya General Store.

Voir plus d’adaptations sur Nautiljion.

Bande Annonce adaptation Japonaise de La Lumière de la nuit.

As-tu aimé cet article ?

5 / 5. 1

😢

Que dois-je améliorer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Un maitre du roman japonais : Keigo Higashino”

error: Content is protected !!