Début du commencement

L’année 2019 se termine, ce blog débute. Alors pour mieux me connaître, je vous invite à entrer dans mon univers en découvrant mes meilleures lectures de l’année écoulée.

J’ai pioché ces titres chez des auteurs francophones et du monde, contemporain ou passé à la postérité, plus ou moins connus. Hé oui ! Les bonnes trouvailles sont sans frontières !

Pour les aficionados des chiffres (nombre de livres lus, de pages lues et je ne sais quoi d’autre) allez faire un tour sur mon compte Livraddict.

Photo des romans : Ce qui ne nous tue pas, Le jardin des âmes, Le collège de la délivrance, Les hauts de Hurlevent, Un loup en écosse, Mariage à l'écossaise, Petit week-end entre ennemis, Filles de la mer, Le refuge aux roses.
📚 Romans : Ce qui ne nous tue pas, Le jardin des âmes, Le collège de la délivrance, Les hauts de Hurlevent, Un loup en écosse, Mariage à l’écossaise, Petit week-end entre ennemis, Filles de la mer, Le refuge aux roses.
📸 Photo par Julie – Echo des Mondes

Puisqu’il faut bien commencer quelque part, on s’invite entre les lignes des romans !

Unique et parfait

Sans l’admiration que je porte à l’œuvre de Georgia Caldera et la confiance aveugle que j’ai en son talent, je n’aurai probablement pas ouvert aussi facilement le premier tome des Brumes de Cendrelune. J’ai été entièrement et inévitablement emportée dans ce roman. Mon cœur s’est juste décroché à la dernière ligne de ce texte ! Autant vous le dire, attendre la publication du second tome est une torture !

Des fictions pour parler de troublantes réalités

Parfois les fictions sont de magnifiques portes d’entrée sur des thématiques vers lesquelles nous n’irions pas naturellement. Cette année, deux m’ont particulièrement interpellée. Leurs finalités sont totalement différentes et pourtant quelque chose de très fort se dégage d’eux.

Toujours au rendez-vous des nouvelles publications de Georgia Caldera, je n’aurai manqué sous aucun prétexte la sortie en début d’année de Ce Qui Ne Nous Tue Pas. Et, y allant avec l’innocence de l’adoration que je porte à cette auteure et sans prêter attention au synopsis, je me suis trouvé confronté à une histoire d’une profondeur inattendue. Une très belle découverte à ne pas rater.

Dans un registre différent, je me suis immergée dans le roman Filles de la Mer de Mary-Lynn Bracht. J’ai été emportée dans la vie d’une femme de réconfort coréenne de l’armée impériale japonaise. Une des fictions qui nous fait prendre conscience d’un des moments les plus sombres de l’histoire. De Jeju à la Mandchourie, le périple de cette jeune femme est conté à la première personne avec une extrême froideur, une claque incroyable !

Une part d’Histoire pour la route ?

On continu dans les fictions historiques, mais sous une forme quelque peu différente.

Évelyne Brisou-Pellen, auteure jeunesse, nous procure des bribes de l’Histoire de France (et mondiale) avec sa saga Le Manoir, un brin de curiosité fera le reste ! J’ai particulièrement aimé la mise en jambe de la seconde saison du Manoir avec Le Collège de la Délivrance. Ce tome nous sensibilise à différents événements ayant eu lieu pendant la Seconde Guerre mondiale, sans limites géographiques et, surtout, sous des angles auxquels nous ne sommes pas habitués. Mme Brisou-Pellen enchante une littérature jeunesse parfois trop facile.

On remonte le temps ?

J’ai toujours eu un faible pour les histoires se passant dans une époque lointaine. Que leurs auteurs soient contemporains ou ayant vécu celles-ci, je trouve un charme incontestable à ces récits.

Après être tombé sous le charme du roman Jane Eyre, j’ai voulu mesurer le talent familial des sœurs Brontë en me plongeant dans Les Hauts de Hurle-Vent d’Emily Brontë. Autant dire que je n’ai pas été déçu !

Avec les deux titres suivants, vous ferez connaissance avec ma passion pour les romances historiques :

  • Le troisième tome de la saga Les Héritières de Tessa Dare : Mariage à l’Écossaise.
  • Le troisième tome de la saga Les Héros de Suzanne Enoch : Un Loup en Écosse.

Besoin d’un moment d’amuuuur ?

On reste dans les romances, mais cette fois-ci avec des romances contemporaines, totalement différente l’une de l’autre.

Petit Week-End entre Ennemis de Barbara Wallace est toute en légèreté, simple, basique, mais au combien plaisant. Il laisse flotter un air frais qui fait du bien.

La seconde romance ne peut pas être plus éloignée de la précédente. C’est un roman court, riche en mélancolie que nous offre Marie-Bernadette Dupuy avec Le Refuge aux Roses.

Les planches de mangas réservent elles aussi de bonnes surprises

Mangas : Ken'en (intégrale, 8 tomes), Félin pour l'autre (tome 1 à 4), Whispering (intégrale, 6 tomes).
📚 Mangas : Ken’en (intégrale, 8 tomes), Félin pour l’autre (tome 1 à 4), Whispering (intégrale, 6 tomes).
📸 Photo par Julie – Echo des Mondes

Un peu de poésie dans ce monde de brutes  

Depuis mon enfance, j’ai un lien très particulier avec les mangas. Quelque part, c’est eux qui m’ont poussé vers la lecture. J’entretiens un lien très fort avec eux, mais depuis quelque temps, c’est l’apaisement et la poésie que je recherche entre leurs planches. Ces deux mangas valent vraiment le détour !

Cette année, c’est avec délice que j’ai plongé dans Ken’en : Comme Chien et Singe de Fuetsudo et Ichimura Hitoshi. Bienvenue dans un Japon d’antan avec un duo aussi inattendu que rafraîchissant. Une œuvre toute en poésie, pleine d’émotion qui traite d’un beau sujet : trouver qui l’on est et défendre nos valeurs.

J’ai aussi pris le temps de découvrir une petite douceur avec Whispering : Les Voix du Silence par Yoki Fujitani, un manga tout en douceur et en poésie pour un parcours initiatique par comme les autres.

Vous reprendrez bien un fou rire ?

Puisqu’il est parfois de bon ton de rire et de s’attendrir, j’ai choisi un manga qui ferait fondre le cœur du Big Foot avec Félin pour l’autre de Wataru Nadatani. C’est bien simple, ces pages renferment un concentré de mignonnerie et d’anecdotes sur les chats. Animé par des personnages aussi loufoques qu’attachants, ce manga (dont 4 tomes sur 6 sont sortis en 2019) ne peut que conquérir les cœurs.

Inclassable et pourtant !

Pour finir ce top, j’ai eu envie de vous parler d’un livre qui sort un peu du lot (ni romans, ni mangas, ni BD et autres joyeusetés illustrées). C’est un livre d’aventure depuis son canapé, un escape game sur fond d’urbex, j’ai nommé Cauchemars en Écosse. Le livre a été fabriqué à plusieurs mains : Simon Gabillaud et Coline Pignat aux textes ; William Bonhotal aux illustrations ; Mathieu Verdier à la bande originale et Le Grand JD en invité d’honneur. C’est un petit bijou ! On entre dans ce manoir à l’ambiance toute pensée avec illustrations à tomber, bande-son et énigmes avec comme objectif de sortir vivant de ce lieu hanté.

Livre Cauchemar en Ecosse et les pièces du jeu
📚 Livre Cauchemar en Ecosse et les pièces du jeu
📸 Julie – Echo des Mondes

Le mot de la fin ?

Aux rares lecteurs qui se seront perdus sur cette page, et se seront trouvés happés par ma plume enchanteresse et captivante, dites-moi lesquels de ses bijoux vous aimeriez voir chroniqué. Pour ce faire, procédez à un petit clic sur le sondage ci-contre/dessous (selon votre moyen de navigation). 

À vos claviers, l’espace « commentaires » n’attend que vous !

Vous aimez ce type d’article ? Dites-le-moi en commentaires pour en avoir d’autres !
Envie de discuter d’une (ou plusieurs — j’ai pris un forfait sans limites !) de ces pépites ? Sinon, faites-moi part de vos coups de cœur de l’année !
J’ai hâte de vous lire !

Prenez soin de vous et à bientôt pour un prochain écho des mondes ! 🥰

PS Si vous aussi vous trouvez que j’ai mis beaucoup trop de « ! » dans ce billet, écrivez « quel enthousiasme ‼ » en commentaire ! (Oups encore un…). N’hésitez pas à enfoncer le clou en me disant combien il y en a (elle tend le bâton pour se faire battre).

Parmi les titres suivants, lesquels souhaitez-vous le plus voir sur le blog ? (3 réponses possibles)

  • Ce qui ne te tue pas & Ce qui nous consumme (33%, 1 Votes)
  • Les brumes de Cendrelune, tome 1 (33%, 1 Votes)
  • Whispering les voix du silence (33%, 1 Votes)
  • Filles de la mer (0%, 0 Votes)
  • Les Hauts de Hurle-Vent (0%, 0 Votes)
  • Le refuge aux roses (0%, 0 Votes)
  • Ken’en : Comme chien et singe (0%, 0 Votes)
  • Cauchemars en écosse (0%, 0 Votes)

Total Voters: 1

Loading ... Loading ...

As-tu aimé cet article ?

5 / 5. 1

😢

Que dois-je améliorer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Début du commencement”

  • Avatar
    • Julie
  • Avatar
    • Julie
error: Content is protected !!